Astuces et bons plans chaudières

Astuces et bons plans chaudières

Récemment, je me suis retrouvée dans une situation délicate sans chaudière. Jusqu’alors, je n’avais jamais songé à tout ce que mon système de chauffage impliquait. Une situation particulière qui m’a permis de m’intéresser de plus près à mon système de chauffage. Quelle énergie choisir? Quelle chaudière choisir? Des primes octroyées? Quelle marque choisir? Je vous propose un rapide coup d’oeil sur ce que j’ai retenu de cette expérience.

Le choix de l’énergie

Image par Thomas Breher de Pixabay

J’ai eu l’occasion de connaître le chauffage au mazout et le chauffage au gaz naturel. Je dois dire que depuis ma conversion au gaz naturel, je ne voudrais plus changer! L’énergie est toujours à disposition, on a plus besoin de vérifier notre stock. D’ailleurs, au niveau stock, on ne s’encombre pas de cuve. Certes, le gaz naturel n’est pas disponible partout mais en cas de déménagement, c’est un des critères de choix de la future habitation.

L’électricité. L’avantage: cette énergie est toujours disponible ( sauf en cas de panne) . Desavantage : au niveau coût énergétique, je trouve cela trop onéreux si on envisage pas de panneaux solaires

Le gaz propane peut être une alternative pour celui qui espère une extension de réseau du gaz naturel devant chez lui. L’avantage: les chaudières sont convertible du propane vers le gaz naturel. Le désavantage : le coût et la cuve de stockage.

Biensure, il existe encore d’autres options tels que le pellet, le bois, les pompe à chaleur. Mais le but étant de vous faire part de mon expérience et non de vous faire un exposé.

Les primes octroyées

Image par 849356 de Pixabay
  • En Belgique et surtout en Wallonie, Ores, le gestionnaire de distribution offre une prime de 400 euros pour les conversion du système chauffage vers le gaz naturel (250euros pour les nouvelles constructions). Ça se prend dans le cas où le gaz passe devant chez vous évidemment !
  • gaznaturel.be propose également des primes à la conversion des chaudières dont l’année de construction est avant 2000.

Le SPW n’octroie plus de prime depuis fin 2019 pour le renouvellement des anciennes chaudières. Dommage j’aurais aimé en profiter.

Chaudière murale ou chaudière au sol?

Cette question dépend surtout de la place que vous avez chez vous. Dans les immeubles, par exemple, les chaudières murales seront toujours privilégiées pour facilement se cacher dans une petite buanderie. Une chaudière au sol, prendra quand même l’espace d’un lave-linge.


Le vase d’expension (régulateur de pression) et le circulateur sont compris dans la chaudière murale. Ce type de chaudière permet d’obtenir de l’eau chaude sanitaire de manière instantanée. C’est un peu le même principe, qu’un chauffe-eau.
Les chaudières au sol devront s’équiper à côté d’un boiler pour l’arrivée d’eau.
La dissociation de l’eau chaude et du chauffage peut avoir des avantages dans le cas où l’un des deux équipements lachent, vous ne vous trouvez pas sans rien (comme dans mon cas). Le désavantage, c’est la place imposante de l’installation au sol. Par contre, pour ceux que ça intéresse, il est toujours possible de coupler un boiler électrique avec une chaudière murale. Cela peut être intéressant lorsque l’installation sanitaire n’est pas proche de la chaudière ou encore lorsque votre eau de ville est fort calcaire. (Le système à plaques de chauffe présent dans la chaudière murale est sensible au calcaire)

Dans notre habitation, nous avions une chaudière murale à ventouse de marque Bulex. le système nous convient puisque nous disposons d’une buanderie minuscule et d’une seule salle de bains. C’est donc un gain de place très pratique qui nous permet de placer notre séchoir et machine à laver en dessous de la chaudière.

Chaudière avec ou sans boiler?

Nous sommes une famille de deux adultes et un bébé, la maison est modeste et possède deux étages. Et je dois dire que ce type de chaudière fait son job correctement . Les 8 chauffages que comprennent l’habitation ne sont pas tous allumés mais nous arrivons à atteindre facilement 20 degrés au RDC et 26 au grenier (notre maison est ouverture sur deux étages). Au niveau sanitaire, nous étions surpris de l’instantanéité de l’eau chaude.

Si vous avez une habitation avec plusieurs salles de bains, il est conseillé de placer un boiler pour éviter les variations de températures en cas de prise d’eau simultanée. Le boiler aura, certes un cout énergétique supérieur, mais à long terme, il possède une durée de vie plus longue que les chaudières avec échangeur à plaques.

Quel type de chaudière choisir?

Une loi européenne impose depuis 2015 que toutes les nouvelles chaudières au gaz doivent être à condensation et de haut rendement. Cette norme permet une économie d’énergie au consommateur puisque le système prévoit d’utiliser la chaleur produite par la combustion du gaz naturel et récupère également la chaleur émise par les gaz d’échappement. On estime le gain d’énergie entre 98 et 109%. De plus, ces chaudière à condensation permette de diminuer les émissions de CO2

Au niveau capacité, en général une chaudière de 20 à 25 kw est suffisante pour une habitation unifamiliale. Et effectivement, ma chaudière fait 24kw.

Image par Magnascan de Pixabay

Quel marque de chaudière choisir?

  • Viessman est une marque allemande qui construit des chaudières depuis 1928 et produit elle-même l’ensemble des pièces de ses machines.
  • Bulex existe depuis 80 ans et a racheté le groupe Vaillant.
  • Vaillant est d’origine allemande et est 2ieme mondial dans le marché du chauffage. Ils sont spécialisés également dans la ventilation et climatisation
  • Bosh.La marque a créé le Group Bosh Termotechnology qui comprend notamment la marque Buderus, Junker et Elm Leblanc (pour la France).

Je n’ai personnellement pas de conseil sur la marque votre chaudière à proposer. En revanche, votre chauffagiste se fera un plaisir de vous répondre. Pour information, les chauffagistes sont agréés à des marques. Il est donc important de se renseigner sur les préférences du chauffagiste des la prise de rdv. C’est utile si, comme nous, vous ne souhaitez pas une marque en particulier.

Sur le marché des chaudières, la concurrence est rude. Bulex, Viessman, Vaillant, Buderus, Bosh,etc. Les marques dans le domaine ne manquent pas.

Pourquoi nous ne choisirons plus Bulex

Si nous avons choisi de ne plus opter pour cette marque, c’est parce que nous avons rencontrer de multiples problèmes durant ces 6 années dans notre habitations. Problème d’eau chaude à répétition, de pression,… La chaudière n’avait pourtant que 9 ans avant de rendre l’âme. Vous me direz que c est un manque d’entretien? Pas du tout! Nous avons fait les entretiens régulièrement par des professionnels et la pose d’un vase d’expansion.

Mais dès que nous devions faire appel à un chauffagiste de la région pour réparer notre chaudière, il refusait tous d’intervenir car les pièces étaient difficiles à obtenir. Il faut avoir un contrat d’entretien avec la marque pour bénéficier d’une intervention rapide d’un de leur chauffagiste agréé. Je n’aime pas ce système. J’aime pouvoir faire appel au chauffagiste de mon choix.

De plus, c’est une marque qui n’est pas fort utilisée dans ma région. J’ai donc opté pour une Vaillant cette fois.

Le premier chauffagiste qui est venu nous dépanner,nous a fait un devis pour placer une Vaillant VCW 286 pour la modique somme de 2000 euros HTVA.
Ce prix m’a paru suspect au vue de son déplacement à 274 euros sans rien faire.
Le devis était griffoné sur un bout de papier sans aucun détail. Il pouvait déjà se rendre disponible du lundi. Quelle miracle me direz-vous?

Etant trop paranoïaque, j’ai préféré faire appel à un deuxième chauffagiste connu de mon entourage.
Ce chauffagiste m’a proposé deux devis. Un pour le même produit et un autre devis pour une chaudière de meilleure qualité.

En tant que novice, je n’avais aucune idée des différence de qualité entre les chaudières.Dans le stress, on ne pense pas à faire un comparatif. Mais voilà, avec un peu de recul, j’ai découvert que la VCW 286 était une chaudière d’entrée de gamme qui correspondait surtout à des appartements. En discutant avec mon nouveau chauffagiste, il indiquait que ce type de chaudière tourne très bien durant une période de 5ans (temps de la garantie constructeur) et qu’ensuite, celle-ci avait tendance à poser quelques problèmes.
J’ai donc opté pour une VCW 296 sur avis de mon spécialiste. Celle-ci est un niveau au dessus de la 286. Le prix de cette nouvelle chaudière , main d’oeuvre comprise était de +/- 3000 euros HTVA. Une différence importante entre les deux devis mais j’ai cependant opté pour ce devis parce qu’il était plus détaillé. J’avais eu assez de surprise pour mon week-end. Autant garantir la sécurité d’un prix fixe.

Je n’ai actuellement pas assez de recul pour vous dire si ma nouvelle chaudière Vaillant est satisfaisante sur le long terme mais j’ai la conviction d’être tranquille pour quelques années et j’ai pu trouver un chauffagiste fiable, ce qui n’est pas une chose si facile .

C’est un sujet qui relève de l’expertise de spécialistes. Je ne prétends pas l’être en revanche, je serai ravis d’avoir votre avis sur votre marque de prédilection.

Laisser un commentaire

2 × 4 =