Ces livres qui ont marqué ma vie

Ces livres qui ont marqué ma vie

Avec ce temps à revendre, quoi de mieux qu’être relaxe chez soi avec un bon livre? La lecture permet de s’échapper de notre quotidien trop stressant. Au vue du contexte actuel, c’est sûrement notre seul moyen d’évasion. Thriller, fantaisie, romance ou biographie, j’aime découvrir différents styles. dès mon enfance, j’ai appris le goût de la lecture assez jeune. D’abord les bandes dessinées ensuite les sagas adolescentes et les Pierre Bellemare. Si vous êtes comme moi, vous avez forcément des livres qui ont marqué vos vies, qui ont ciselés votre coeur et faits couler quelques larmes. Je vous propose un rapide coup d’œil sur les oeuvres littéraires qui ont marqué ma vie.

Chair de poule – Le fantôme de la plage

Mes premiers pas de lectrice, je les ai fait en feuilletant les bédés de mon frère. j’ai dévoré plusieurs Astérix et Obélix et surtout des Bob et Bobette. pour ce qui est des romans, j’ai pris plaisir à lire grâce aux Chair de poule. A l’époque, j’adorais avoir peur , mon choix de lecture c’est donc naturellement porté vers la saga pour enfant Chair de poule . Dans cette série de livre, j’ai choisi”Le fantôme de la plage”. C’est le premier livre qui m’a permis de me projeter au-delà des mots et de découvrir ce monde de l’imaginaire que nous offre la littérature. Dans ma continuité horrifique, la collection des livres de Pierre Bellemare me narrait des histoires sur le monde après la mort qui me fascinait. Je les empruntais à mon papa qui était amateur de ce genre de petites nouvelles tirés d’histoires vraies.

Je suis Juan de Pareja de Elisabeth Borton de Trévino

En secondaire, l’école m’a fait lire : Je suis Juan de Pareja de Elisabeth Borton de Trevino. Ce roman relate l’histoire d’un esclave noir qui servira le célèbre peintre Diego Vélasquez. L’artiste apprendra à son serviteur comment maîtriser les techniques de son art tout en l’interdisant de peindre. Une amitié particulière va naître entre ces hommes dont tout oppose. Ce livre m’a troublé par cette amitié entre les hommes d’un autre siècles et les descriptions artistiques. Je devais avoir 12 ans lors de sa lecture mais c’est le premier livre qui m’a ému.

Harry Potter à l’école des sorciers de J.K Rowling

Lorsque Harry Potter à l’école des sorciers est sorti, je n’avais pas encore cet attrait intense pour la lecture. Je me souviens qu’à sa sortie,nous avions organisé une journée à la foire du livre de Bruxelles avec l’école. Lorsque ce roman est apparu dans la salle, une ruée d’enfants s’est niché autour d’un stock de livres. Je n’ai pas compris l’engouement qu’ils portaient à ce livre. A dire vrai, je trouvais l’illustration du livre hideuse. C’est le cinéma qui me révélera le potentiel de ce roman. Après avoir visionné le premier film, j’ ai dévoré le livre. Je devais avoir 16 ans à l’époque, et nous lisions à 4 mains mon petit ami et moi. J’ai enchaîné la saga très rapidement. Comme beaucoup d’adolescents, l’univers d’Harry Potter, au même titre que Le Seigneur des Anneaux ont bouleversé ma vie. Il ne se passe pas un jour où un événement me fera penser à une anecdote de ces romans. La magie qui se dégage de ces livres dépasse l’histoire du petit magicien. Ces livres auront eu un effet bouleversant dans mon existence.

Les Chevaliers d’Emeraude d’Anne Robillard

La magie était une découverte pour moi et j’ai forcément enchaîné avec la saga des Chevaliers d’Emeraude d’Anne Robillard. Ces romans m’ont fasciné dans un premier temps par la beauté de leurs couvertures. Je suis ce genre de lectrice qui est attirée par le design d’un livre parfois plus que par la quatrième de couverture. Le format des livres était grand, le grammage du papier épais et les couvertures se démarquaient par leur coloris flashs et leur typographie en relief. J’étais sous le charme avant même d’avoir lu le premier chapitre. Ces 12 tomes ont inspiré également ma vie puisque mon envie d’écrire sur Najiwen s’inspire directement de la princesse Kira, l’héroïne de cette épopée. Il y a plus de dix ans que j’ai lu ces livres et c’est une des seules choses dont je ne saurais me séparer.

Confession d’une accro du shopping de Sophie Kinsella

Lors de mes études supérieurs, j’ai rencontré une jeune fille au look décalé et aux goûts atypiques. Très vite une amitié nous a lié par son côté magique. Elle s’appelait Amandine, Mandine de son surnom, a un jour aiguisé ma curiosité lors d’un cours. Elle était assise à côté de moi et je l’entendais rire discrètement, la tête baissée sur son roman. Son rire, elle le devait à la Confession d’une accro du shopping de Sophie Kinsella. C’est elle qui m’a fait découvrir cet univers décalé et drôle qui narre la vie de Becky Bloomwood une fashionista qui se voile la face sur son addiction aux achats compulsifs. Ce qui m’a plus dans ce livre ? Les lettres que cette pauvre Becky adresse a son banquier pour justifier ses dépenses déraisonnables. Ce livre a eu le don de me faire rire seule à mon tour.

Et si c’était vrai de Marc Levy

Si L’accro du shopping m a fait rire, Et si c’était vrai de Marc Levy m’a fait verser de nombreuses larmes. Jeune adulte, j’ai eu ma période à l’eau de rose. Marc Levy est un des piliers dans l’écriture de romance où l’on se lie très rapidement aux personnages. Et si c’était vrai, c’est l’histoire d’un homme qui rencontre le fantôme d’une femme dans le coma. Il est le seul à la voir. Et bien-sûr de cette histoire découlera une belle histoire d’amour. Ce qui m’a touché dans ce roman ce n’ est pas l’histoire amoureuse mais une lettre écrite par la mère décédée du héros. Ce texte est tellement bouleversant que je l’ai utilisé dix ans plus tard pour exprimer mon amour à mon fils lors de son baptême. C’est dire à quel point certains romans peuvent nous marquer.

La fille du train de Paula Hawkins

En Thriller marquant, bizarrement, c’est la Fille du train de Paula Hawkins qui a su me garder en haleine. Je n’ai pas lâché ce livre durant deux jours. A chaque pause de la journée, j’avais le nez collé au bouquin. Je voulais absolument connaître le dénouement final. Savoir ce qui était arrivé à la voisine de cette pauvre Rachel Watson.

Changer l’eau des fleurs de Valérie Perrin

Ce livre c’est celui que je lis actuellement. C’est un hasard de lecture lors d’une de mes périodes creuses. J’ai tapé sur Internet “livre 2020” et je suis tombée sur ce livres encensés par la critique. La quatrième de couverture ne m’a pas spécialement plus et l’illustration ne m’a absolument pas frappé. J’ai juste fait le pari du hasard. J’ai décidé de lire l’extrait proposé par Kindle. Ma liseuse est pratique puisqu’elle permet de lire un chapitre gratuitement du livre pour savoir si ça nous tente de l’acheter. Alors un soir tard, j’ai lancé l’extrait. Persuadée de lire 3 pages à ce moment-là, je ne m’attendais pas à dévorer le chapitre le soir-même. Ce livre n’a rien d’extraordinaire. C’est l’histoire de Violette Toussaint, garde-cimetière. Une histoire en apparence simple qui nous décrit la mort et la vie. Pourtant, l’écrivaine à une manière d’écrire qui nous tient en haleine sur des choses désuètes et nous plonge dans un univers où même le parfum de rose est palpable.

Cette période de confinement ne nous épargne pas sur les interrogations de la mort et du deuil. Ce livre c’est une pépite pour l’âme qui nous offre un aperçu de la vie au cimetière. Parce que oui, il y a une vie et même des histoires rocambolesques dans ce lieu où reposent nos proches.

Voilà où je me situe dans mon parcours littéraire. Bien-sûr, il s’agit-là d’une petite partie de mes lectures, mais ce sont celles qui m’ont fait grandir ou cogiter. J’ai toujours pensé que les livres renfermaient les secrets de nos coeurs et de notre imagination. Une magie envoûtante bien plus forte que celle d’Harry Potter se cache sous ces lignes couchées sur le papier.

Je serais curieuse de connaître les romans qui ont marqué votre vie. N”hésitez pas à me communiquer vos découvertes littéraires!

Cet article a 4 commentaires

  1. Cécile

    Ah ah, je me reconnais dans beaucoup de ces livres également ! Je rajouterais ceux de Pierre Bottero (Fantasy mais tellement poétique…) et les livres de Marie-Aude Murail, que je trouve exceptionnelle (notamment ces derniers : Sauveur & fils). Je suis en train de relire les Harry Potter, et quel plaisir !!!

    1. Najiwen

      Merci pour ces petites découvertes. Je prends note pour de futures lectures!

  2. Yasmine

    J’ai beaucoup aimé et si c’était vrai, moins la suite. Les harry potter of course. et la fille du train

  3. Cécile

    Hello ! C’est un genre que j’aime bien et comme dit plus haut dans les commentaire, je rajouterais également Pierre Bottero 🙂
    Merci beaucoup pour cet article !

Laisser un commentaire

2 × 4 =