Les funérailles de nos amis à 4 pattes

Les funérailles de nos amis à 4 pattes

Image par Jacques GAIMARD de Pixabay

Il y a des sujets qu’on préférerait éviter d’écrire tant ils sont sensibles. Perdre son animal de compagnie , c’est perdre un membre de sa famille. En tout cas c’est comme ça que je perçois mes animaux. J’ai personnellement perdu ma chienne Eïden récemment et son absence me laisse un vide immense. C’est quand ils ne sont plus là qu’on capte l’importance de leur présence et du bien qu’il nous procurait au quotidien. C’est ami à quatre pattes peuvent prendre une telle place dans notre cœur que leur disparition est subit comme une deuil. Alors quand il est l’heure de faire ses aurevoirs, on a pas toujours de connaissances sur ce qu’il est possible de prévoir pour nos fidèles compagnons. Par simplicité, on laisse le vétérinaire emporter la dépouille sans savoir réellement quel sera son destin. Pourtant, il est possible d’offrir à ces êtres chers, autant de respect qu’à nos semblables humains. Je vous offre une parenthèse dans le milieu funéraire animal.

Que dis la loi belge?

En Belgique, une rumeur indique qu’il est interdit d’enterrer son animal dans son jardin. Aucun loi fédérale ne mentionne ce fait. La législation est beaucoup plus nuancée que cela. La règle change selon les régions et même selon les communes. En Wallonie par exemple, il est toléré d’enterrer son animal de compagnie dans son jardin pour autant que:

  • vous soyez propriétaire du terrain
  • votre animal pèse moins de 40 kg
  • votre animal ne présentait pas une maladie contagieuse pour l’homme ou pour tout autre animal et qu’il ne soit pas un facteur de contamination du sol
  • des normes sanitaires soit respectées lors de l’inhumation (distance de fosse par rapport à l’habitation, profondeur du trou, utilisation d’un accélérateur de décomposition, etc)
  • Pour tout renseignements plus précis, il est utile de contacter son administration communale pour obtenir les dernières mises à jours sur la réglementation officielles.

    A Bruxelles en revanche, la commune interdit d’enterrer son animal.

L’équarissage

Je déteste ce mot. Il sonne tellement froid et sa signification l’est tout autant. Pourtant, l’équarissage est un service indispensable dans le milieu agricole et est tout aussi utile dans le milieu des animaux de compagnie. Il n’est pas toujours aisé financièrement d’opter pour une crémation séparée de votre compagnon à quatre pattes et parfois, l’émotion est vive et cela nous empêche d’envisager un enterrement. Dans ces cas là, il est possible de demander à votre vétérinaire de s’occuper de la dépouille de votre animal. L’équarisseur est donc convoqué pour retirer les corps de vos animaux. Ils sont ensuite incinérés en masse et transformer en farine animale ou en biocarburant. C’est assez dure de réaliser que notre toutou puisse un jour servir de combustible ou de farine, mais comme tout être sur terre, nous sommes les maillons d’une chaîne alimentaire. En optant pour cette solution, vous ne pourrez pas récupérer les cendres de votre animal.

Pour le coût de ce service, compteur entre 75 et 95 euros pour un chat et 100 et 170 euros pour un chien.

Image par dife88 de Pixabay

L’incinération individuelle

Depuis quelques années maintenant, la Belgique s’est doté de plusieurs centres funéraires pour animaux qui proposent des cérémonies d’enterrement et des crémations individuelles ou collectives. Lorsque vous optez pour ce service, le vétérinaire peut se charger de contacter une société avec laquelle il a l’habitude de travailler. Le fait de passer par votre vétérinaire peut facilité la démarche et permettre d’alléger la peine que l’on a d’organiser le dernier voyage de notre animal. Cependant, vous n’êtes pas obligé de passer par votre vétérinaire ni d’accepter la société de crémation partenaire. Il est tout a fait possible que vous récupériez la dépouille de votre animal et que vous vous chargiez de la transférer dans la firme de votre choix.

Les crématoriums pour animaux en Belgique

Il n’est pas toujours facile de savoir vers qui se tourner pour incinérer son chien. Alors voici la liste des crématoriums recensés en Belgique

Samsara Eternity – Soignies
Crémanima respect – Sombreffe
Créma dignity – Liège
Dirk-Dogs – Lummen
Crématorium Boom – Boom
Pro-animali – Froidchapelle
Pet Funeral Center – Courtrai

Lorsqu’Eïden est décédée, nous avons fait confiance à notre vétérinaire qui a l’habitude de travailler avec la société PET Funeral Center. Une société établie à Courtrai qui se charge de venir chercher le corps de votre animal et propose des enterrements avec mise en bière ou des crémations individuelles. Si les personnes endeuillées le souhaite, la firme propose un endroit de recueil pour dire un dernier adieu à votre animal.

Pour certifié la crémation, votre animal est incinéré avec une pierre codée qui est repris sur votre certificat de décès de votre animal.

Image par Alina Vladislavovna de Pixabay



le service est très professionnel et on les gérants font preuve de beaucoup de compassion et de respect envers les maîtres endeuillés. Cela peut faire sourire d’envisager une telle cérémonie pour un simple animal de compagnie. Mais pour beaucoup de personnes, un chien ou un chat devient votre plus fidèle compagnon de route. Alors pourquoi ne pas lui octroyer tous les honneurs qu’il mérite? Pour autant qu’on en ait les moyens, bien évidemment! Car oui, une crémation ce n’est pas pour rien!

Un dernier adieu qui se chiffre

Urne funéraire Amazon


Dans les coûts à prévoir, il y a le transport de votre animal vers le centre funéraire (c’est un forfait au kilomètre) et le poids de l’animal qui entrera en ligne de compte pour le coût de la crémation. Enfin, le gérant du crématorium pourra vous proposer différentes formules pour la remise des cendres qui inclus des souvenirs de votre animal:

  • Un coffret en bois avec les cendres dans un sachet pour une éventuelle dispersion de ces derniers
  • une urne funéraire de toutes les tailles et toutes les sortes
  • un bijoux fantaisie qui emprisonne des cendres ou poils de votre animal
  • une empreinte de patte

Vous l’aurez compris, en matière de souvenirs, ils peuvent vous proposer le Graal de la tristesse. Bien entendu, le prix de tout ceci peut vite flamber. L’incinération revient à plus ou moins 250 euros transport compris. Là ou le bas blesse, c’est le coût de l’urne. Si vous achetez l’urne directement au centre funéraire, vous devrez débourser une centaine d’euros pour l’objet. Si vous êtes sensibles aux bijoux souvenirs, compter 250 euros de plus pour un collier comprenant les cendres de votre chien.

Personnellement, j’étais totalement contre l’idée de garder les cendres de mon chien. Je souhaitais enterrer les cendres de ma chienne avec une pousse d’un jeune arbre pour symboliser sa renaissance et avoir toujours une présence positive à proximité de moi. Mais je ne suis pas seule à décider et quand il s’agit de deuil, il est parfois important de garder l’être cher prêt de soi. Mon compagnon était dans cette mouvance. Nous avons trouvé un bon compromis en optant pour un cadre funéraire. C’est un cadre photo plus large avec les cendres cachés dans un petit compartiment derrière. Cela permis d’avoir un souvenir de votre animal sans pour autant avoir cet aspect “urne”.


Urne funéraire cadre – Amazon

L’incinération sans le coût de l’émotion

Il n’est pas toujours facile de moralement préparer les obsèques d’un compagnon à quatre pattes. Pourtant, des tas de publicités nous pousse à préparer notre propre enterrement. Lorsqu’on est face à la mort de votre chien ou votre chat, le chagrin pousse à ne pas se pencher sur le coût de tout ces petits plus qui accentue la facture finale. A y réfléchir avec du recul, il aurait été possible d’opter pour des alternatives moins coûteuses et tout aussi respectueuses de notre défunt chien. Nous aurions, pu par exemple, choisir de déposer la dépouille par nous-même au centre funéraire (encore faut-il moralement en avoir le courage) et nous aurions pu opter pour le sachet de cendres dans le coffret en bois et commander par nous-même une urne moins cher sur Amazon. Mais Eïden était notre premier chien de famille et nous n’avions aucun recule sur le business de la mort. Je n’ai pas de regret sur les décisions que nous avons prise à son sujet mais j’ai trouvé ça utile avec le recule de me renseigner sur les possibilités qu’il existe en Belgique de dire aurevoir correctement à son animal sans pour autant trouer son porte-monnaie.

L’incinération collective

Autre alternative possible, la crémation de votre animal de manière collective. A cela, il faut comprendre que votre animal sera incinéré avec d’autres animaux et il ne sera pas possible de récupérer ses cendres. Compter entre et 40 et 100 euros l’incinération. Le prix varie en fonction du poids et de la taille de votre animal.

Les cimetières pour animaux

Image par jenniferva de Pixabay

En Belgique il existe 5 cimetières pour animaux. Ces lieux de recueillement vous permette d’enterrer vos amis à poils dignement. vous pouvez aussi choisir de conserver les cendres de votre animal dans un colombarium présent dans ces cimetières.

voici la liste des cimetières pour animaux en Belgique

  • Le Paradis des Animaux à Liège
  • Cimetière animalier Harzé-Aywaille à Mont-Sur-Marchienne
  • Cimetière animalier de la S.R.P.A. de Charleroi
  • Cimetière animalier de l’Arracie à Wépion
  • Cimetière animalier de Veeweyde à Rosière

Quel budget pour une inhumation?

Image par Engin Akyurt de Pixabay

Le prix fluctue en fonction de la taille du “cercueil”, de la présence d’une pierre tombale ou non. Cela revient entre 450 et 700 euros. A cela, s’ajoute la location de la concession annuelle qui oscille autour d’une quarantaine d’euros.

La perte d’un animal est une épreuve qu’il est difficile de surmonter. Certains diront que c’est parfois plus dure que perdre un proche. La manière de dire adieu dépendra de ce que vous êtes moralement prêt à investir en sentiments mais aussi en argent. Le processus du deuil, tout comme pour les humains ne doit pas être pris à la légère et il est essentiel de réfléchir à la manière la plus acceptable pour vous de dire adieu à votre ami de toujours. Seul le temps guérira vos blessures et vous permettra de repenser à vos années de cohabitation avec un brin de nostalgie et de jolis souvenirs de votre animal. Le dernier instant de sa vie deviendra, avec le temps, un souvenir parmi les milliers de moments que vous aurez partager à ses côtés.

Laisser un commentaire

2 × cinq =