Manger local: un jeu d’enfant!
Photo by Erik Scheel from Pexels

Manger local: un jeu d’enfant!

photo – Pixabay

Nous sommes dans l’ère de la prise de conscience. Le zéro déchet, sans paraben, huile de palme, sans gluten et nos produits vont à l’avenir être cotés via un nutri-score. La remise en question sur notre manière de consommer est selon moi indispensable. L’augmentation démographie et les conséquences climatiques ne sont plus un mythe mais bel et bien une réalité. Alors que pouvons-nous faire à notre niveau? Petit consommateur lambda? Manger local évidemment!

Même si les climato-sceptiques diront que nos efforts sont vaincs face aux gros industriels pollueurs, je pense qu’au-delà de l’aspect environnemental, changer notre manière de consommation permettrait surtout de valoriser nos agriculteurs et entrepreneurs locaux. Et rien que pour cette raison, ça vaut le coup de se pencher 2 minutes sur la question.

Pour les adeptes des grandes surfaces comme moi, il n’est pas évident de changer ses habitudes et son petit confort surtout quand on a un petit Kroupouk sous le bras. Les grandes urfaces permettent d’avoir tout à disposition et rapidement. Une routine s’installe et on ne se pose plus la question si les tomates achetées proviennent de Belgique ou d’Espagne.

Crédit photo: Pixabay

Les supermarchés et les produits locaux

Bonne nouvelle, si vous ne souhaitez pas changez vos habitudes, sachez que Colruyt Group s’est associé depuis quelques années à une ferme bio “De Lochting” implanté à Izegem pour proposer des légumes bio et locaux. La part des produits locaux est donc en pleine croissance chez Colruyt depuis 2016

Aldi, quant à lui, admet qu’il mporte leurs fruits et légumes,lorsque la saison ne permet pas de les produire en Belgique. Cependant, la firme assure privilégier le bateau conteneur comme moyen de transport à la place de l’avion. Ce moyen est d’après eux, plus écologique.

Delhaize a opté pour une appellation “produits de chez nous” pour valoriser les produits des producteurs locaux. Il tente de proposer des produits propres à chaque région pour mettre en avant les artisans des communes.

Petites infos complémentaires made in Delhaize:

  • Le lait de la marque Delhaize est 100% belge.
  • Delhaize propose une viande de porc dont la provenance est à 90% belge
  • 90% des fruits et légumes proposés provienne de Belgique.

Lidl opte pour une autre stratégie. Ils se vantent de valoriser nos produits belges via l’exportation de ceux-ci partout en Europe. C’est le cas notamment de leur lait Mildena, leur chocolat Perle d’Or ou encore leur pralines “Délicieux”. Ils proposent également des thématiques par semaine pour mettre en avant les produits locaux. On peut donc retrouver les “semaines régionales” et acheter plus de produits de nos régions à ce moment-là.

Se fournir à la source

Pour les adeptes du petit réseau, il est plus intéressant d’avoir affaire à son producteur local en direct. En revanche, il n’est pas toujours évident de connaître les producteurs de sa région Je vous propose deux astuces pour vous aider à manger plus local.

www.mangez-local.be

logo du site

C’est une application qui permet de vous aidez dans la recherche de vos producteurs locaux. Il suffit d’encoder votre ville et le produit que vous recherchez. Il est possible de sélectionner uniquement les produits bio si vous le souhaitez. Petit plus, les producteurs peuvent s’inscrire gratuitement sur la plateforme.

laruchequiditoui.be

C’est un collectif qui se créé dans un quartier/ un village et qui réunit plusieurs producteurs locaux une fois par semaine dans un espace commun. Le site permet aux producteurs de mettre en ligne leur produit à vendre via l’application.Le consommateur peut faire ses achats en ligne. Le site gèrent les paiements et évite ainsi les transaction liquide lors de l’échange des produits (plus besoin de monnaie). Le jour prévu du “marché” , les acheteurs se rendent avec leurs sacs au point de rendez-vous et viennent rechercher leurs colis via leur numéro de commande.

Les avantages de cette application: la facilité de faire ses courses en ligne et le côté micro-marché où on interagit avec les producteurs en direct.

Le désavantage du site, les produits sont plus chers que si on passe via un producteur direct. .

Localimus.com

Ce service en ligne est destiné aux entreprises. En tant que collaborateur, c’est une belle opportunité. Le site propose de se mettre en partenariat avec des vendeurs locaux et propose différents services aux sociétés membre via leur site.

Si le producteur local accepte le partenariat, il s’engage à livrer ses produits au sein de la société. Ainsi, les employés peuvent bénéficier de produits de boulangerie, boucherie ou primeur livrés sur site. c’est un gain de temps pour les employés.

Photo by João Jesus from Pexels

Le contact direct

Pour les plus téméraires, libre à vous de vous rendre dans les fermes de proximité, rien de tel après tout que le contact direct! Pour les geeks, ou les personnes dont l’agenda est overbooké, ce sont quelques astuces qui peuvent vous faciliter la vie et vous permettre de manger plus local.

Si vous aussi, vous avez des astuces, n’hésitez pas à les partager via un petit commentaire 🙂

Laisser un commentaire

5 × 1 =